the library feedback

corner Commentaires - Boy-san corner
bottom

logo

top

bottom

logo

top

bottom

logo

top

bottom

logo

top

bottom

logo

top

bottom

logo

top

bottom

logo

top

bottom

logo

top

decorative bar

1 Dimanche, 12 Août 2018 1 28 1
1 C'est très difficile de décrire mon ressenti, mais humblement je vais essayer:

Je suis très touché par les histoires empreintes d'une grande humanité jointe à la simplicité. Je suis également attiré par toutes les histoires où la fidélité joue un rôle primordial. J'aime beaucoup les descriptions et ton talent de narrateur pour celles-ci. En fait, et je pense que c'est le cas pour chacun de tes lecteurs, les histoires qui touchent le plus sont celles qui trouvent une résonance en nous, et souvent dans notre moi le plus profond.

Je ne vais pas faire de classement, car chacune est unique, et chacune est un prolongement de toi, que je ne peux pas juger. En cela, je sais que je te rejoins profondément : Alors oui le plus simple est de te dire mes préférées, étagère par étagère:

Joyeux Noël Neil et Norman ; le trèfle noir (que je viens de relire pour la 4ème fois je crois !) ; Akim Akim ; l'or l'encens et la myrrhe ; la vie commence à 25 ans ; boy san ; les 8 livres du Collier d'Or ; Cher Eugenio ; le choix ; Mémoire ; La Chartreuse de Montsabot ; Le seigneur des seigneurs ; des pierres éparses (que je suis en train de relire encore, sans doute à cause de mes racines siciliennes) ; le garçon de l'aqueduc ; que ta main droite... ; deux fois étrangers ; le jour des lucioles ; Noir et blanc ; le retour ; Le beau garçon ; 3 lampes à la fenêtre ; papa maman ; la courbure du cou. Tu vois, ce n'est pas simple !

Alors maintenant s'il me faut préciser mes préférées ce seront: Le trèfle noir ; noir et blanc ; deux fois étrangers ; que ta main droite ; le seigneur des seigneurs ; l'or l'encens et la myrrhe ; boy san.

Un grand merci de toutes façons pour toutes tes histoires, et celles à venir en français ! Je viens de lire grâce à google trad, à partir de l'italien, la gara piu difficile. Mais je préfère largement ton français!

Voilà mon ami, et à bientôt le plaisir de te lire.
Bon Dimanche.Amitiés à vous deux,
Pierre V.

1
1 1 1
1 Lundi, 14 Mars 2016 1 27 1
1 Hier soir, j'ai lu "Boy-san" : Je dois dire que j'ai pleuré. J'ai adoré l'histoire de Kazuya et ses frères, chacun avec une histoire intéressante derrière la découverte de leur sexualité. M Koymasky a su les distinguer à la perfection et mélanger leurs destinées d'une manière magistrale. Bien sûr, la fin heureuse pour les quatre garçons était une récompense digne pour les difficultés que la vie les a forcé à supporter. La partie qui m'a fait pleurer a été le respect montré à Kazuya par ses 3 frères quand ils ont découvert son sacrifice pour leur offrir une vie meilleure.

Le beau tissage et entrecroisement des histoires des 4 frères a tenu mon intérêt et l'attention complète du début à la fin. C'est une grande histoire, plein de beaucoup de grandes surprises. En particulier dans les premiers chapitres, il y a de superbes conversations où deux personnages, à la fois attirés par l'autre et désirant faire l'amour avec lui, essayent de déterminer si l'autre est gay et disposé vers lui. Evoquer ce genre de situation est très difficile à faire, et dans "Boy-san" il a été fait magnifiquement.

Enfin, le fort sentiment d'amour qui imprègne l'histoire nous a donné des magnifiques scènes de sexe encore plus érotiques et agréables. L'auteur a une belle approche qui attire le lecteur complètement dans l'histoire et nous fait parvenir à aimer les différents personnages et souhaiter de pouvoir rencontrer des hommes comme eux dans la vie réelle.

potòyaourt

1
1 1 1
1 Samedi, 6 Juillet 2015 1 26 1
1 J'ai lu "Boy-san", court mais agréable.

Merci

Joel

1
1 1 1
1 Dimanche, 15 mars, 2015 1 25 1
1 très rares sont vos histoires que je n'ai pas aimées. Elles finissent pratiquement (si je me rappelle) toutes bien et ne sont jamais vulgaires.

J'ai beaucoup aimé Boy-san, Fils pour un mois, Goldie ...

Déçu de ne pouvoir lire de nouvelles traductions.

cordialement

Patrick

1
1 1 1
1 Mardi, 23 Septembre 2014 1 24 1
1 Bonjour Andrej,

J'espère que tu vas bien et que tu as toujours du plaisir à rédiger de merveilleux récits.

Je suis malvoyant et c'est mon ami Alcino qui me fait lecture de tes beaux récits, mais je n'ai pas trop de peine à écrire, grâce à un système ingénieux qui me permet d'entendre chaque touche que j'utilise.

J'ai lu tous ceux qui ont été traduits en français. Je les aime tous, à par ceux d'anticipation ou de science fiction parce que ce n'est pas trop mon truc.
Mes préférés sont :
- le jour des lucioles
- mémoire
- surgi de la mer
- boy-san
- akim
et enfin : la vie commence à 25 ans.

Mais je n'ai trouvé aucune traduction depuis janvier 2013.
Est-ce que tes traducteurs ont renoncé ? Pourtant ils faisaient ça vraiment très bien. Ou alors tu ne veux plus publier tes récits en français ?

J'espère que tu répondras à mon message et je me réjouis de te lire et de lire tes récits à venir.
D'avance je te remercie et te souhaite le meilleur.

Avec toute mon admiration,
Myky

1
1 1 1
1 Dimanche, 4 Mars 2012 1 23 1
1 bonsoir,

mon histoire préférée était celle des gitans, ensuite boy-san et nous devrions être ennemis.

les autres j'aime bien et je n'ai aucune critique à faire dessus.

vous maniez la jeunesse et l'age dans les rapports gays et j'aime cela. vous savez aussi être érotique et ne pas focaliser que sur cela et les détails sont intéressants.

j'aimerais vous poser des question vous êtes originaires de quel pays? et quel age avez vous. moi j'ai 54 ans.

amitiés.
j-philippe

1
1 1 1
1 Lundi, 18 Janvier 2010 1 22 1
1 Bonsoir,

Je suppose que vous lisez le français avec lequel il m'est beaucoup plus facile de m'exprimer que l'anglais ou l'italien...

J'ai découvert votre site il y a environ deux ans après avoir lu une de vos histoires (je crois qu'il s'agissait de "Boy-san") sur textesgais, le site de Pedro Torres. Un premier choc, une écriture fluide, une histoire touchante qui vous tire quasiment les larmes des yeux... Et très vite, j'ai téléchargé toutes vos nouvelles traduites en français, en lisant régulièrement une et me disant qu'il fallait que je me décide à vous témoigner mon admiration et à vous signifier toute ma reconnaissance pour ces dizaines d'heures passées avec vos écrits.

Il m'aura fallu en lire 53 pour que je me décide enfin à le faire ! Donc merci, merci et encore merci pour avoir écrit ces superbes histoires, les avoir fait traduire en français et les mettre gratuitement à la disposition de tous sur le web ! Bien sûr certaines m'agacent un peu quand les protagonistes sont trop jeunes ou que vous restez un peu trop dans les milieux de la prostitution... mais vous ne vous imaginez pas comme mon esprit un peu fleur bleue a pu vibrer face à toutes ces relations idylliques, à ces lueurs d'espérances dans le terne de notre quotidien, à ces facettes positives de l'amour entre hommes.

J'ai passé la période de Noël à lire votre immense saga "Mar Swooney" dont la longueur m'effrayait depuis longtemps et, même là, presque sans sexe, et alors que je n'aime guère la science-fiction, vous avez réussi à me transporter. A tel point que je me sens un peu perdu maintenant que je n'ai plus de nouvelles de Vokka et de Boar... Je n'ai plus que 10 textes de vous non lus et je guette impatiemment les nouvelles traductions mises en ligne.

Donc continuez longtemps à nous enchanter avec vos histoire, à nouveau mille mercis et tous mes voeux pour cette année 2010.
Votre admirateur,

Jérôme

1
1 1 1
1 Samedi, 09 Janvier 2010 1 21 1
1 Bonsoir Andrej,

Ce qui me fascine dans l'écriture de Mar Swooney, c'est ton imagination. Arriver à créer cette liberté d'intrigue par un univers complètement inventé mais qui s'appuie fermement sur des observations sociologiques pointues m'épate.

Tu me fais penser à un jeune cheval fou à qui on aurait lâché la bride et qui galope, les naseaux au vent, sans limite, à qui tout semble permis. Et le tout tient parfaitement debout. c'est ce qu'on appelle avoir du talent !

Même si aujourd'hui, je connais bien la trame car, comme je te le disais, je la relis régulièrement, il m'arrive encore de penser "wow" au moment d'un rebondissement que j'avais oublié.

Je sais que tu écris en italien, que malheureusement je ne lis pas. Je crois que je t'aurais supplié de me laisser te pousser à t'y remettre :-))

Quant à tes autres histoires, et pour motiver mes commentaires, quelques mots sur mes goûts.

Je suis d'origine française. Même si j'ai quitté la France il y a bien longtemps, je lis principalement en français. J'aime cette langue quand elle est bien écrite, son rythme, son vocabulaire. Ma maîtrise de l'anglais ne me permet pas tout à fait d'apprécier de la même manière une "belle phrase". Tu sais, celle qui te saute aux yeux quand tu la parcours, qui te laisse une odeur ou des couleurs quand tu refermes le livre (je ne sais pas si je suis tu vois bien ce dont je parle là :-).

Ensuite, l'imagination d'un auteur, son "univers". Cela me fascine. Que ce soit par une description décalée du quotidien, d'une pièce historique ou la création d'un genre complètement nouveau, j'aime que quelqu'un me ballade à travers ses lignes. J'aime être étonné, choqué et rire. C'est une chance que d'avoir ce talent.

Et pour finir, oui, je suis romantique :-) j'aime les belles histoires d'amour, celles entre garçons bien sur, à condition qu'elles soient crédibles. C'est à dire que les protagonistes ne confondent pas coup de foudre avec coup de queues.

Je crois partager avec toi le goût des hommes plus jeunes que moi. Pourtant, j'ai toujours un recul quant à l'installation d'une relation père-fils s'il y a un trop grand décalage, pas viable à long terme à mon sens. Et si la description d'une partie de jambes en l'air est émoustillante, la répétition en devient parfois lassante. Mais quand l'histoire d'amour est en plus intégrée à un vrai récit, c'est tout simplement un régal.

On trouve facilement des récits de Q sur le net. Je fréquente régulièrement textesgais.com et gay-eros.org car on y découvre quelques perles entre les litres de sperme ;-) Surtout, bien cachée au fond de moi, il y a une midinette confite dans la guimauve : j'aime quand tout se termine bien.

voilà, voilà, tu peux respirer, j'ai terminé.

Oui, j'ai remarqué que tu aimais nous emmener vers différents pays, époques et cela me plaît énormément. L'insertion dans tes histoires de détails des cultures japonaise, irlandaise, arabe, au moyen âge ou plus récemment est tout simplement époustouflante. Je me demande même parfois où tu as bien pu te documenter et quelle est la limite de ta culture en général.

Mes préférés des préférés (Je t'ai déjà parlé de Mar Swooney ? ah... :-))
- Nunc Dimitis : que de beaux souvenirs ! Plein de rebondissements. Vrai protagoniste : parfois perdu et faible puis en reconstruction, enfin repu et assagit.
- Le journal d'Alain : tout y est : une belle histoire d'amour qui finit bien, un tas d'informations sur l'époque et les conditions de vie, ce récit est frais.
- Le trèfle noir : les batailles, les châteaux forts, on peut être pédé et avoir aimé jouer avec ses petits soldats :-)
- Cher Eugenio : j'ai adoré la grand-mère.
- Manush : juste pour être dans le grand lit de la roulotte :-). Non, simplement intéressé parce que je ne connaissais rien sur les "manush".
- L'ordre des reclus : si cela pouvait être vrai !
- Boy-san : informations culturelles très intéressantes.
- Nous devrions être ennemis : je suis presque sur que c'est arrivé. Je pensais au film "Joyeux Noël". - Les 8 livres du collier d'or : récit très intéressant.
- The Vanished empire : toujours fasciné par les histoires de conquêtes, de développement.
- The soul in the cellular : très très belle histoire. tout y est délicat.
- La commune de Silvana : histoire prenante.
- Moi, le fils du président : le style est "envolé" et j'aimais imaginer qu'il pouvait s'agir du fils de Bush ;-)
- La chartreuse de Montsabot : histoire et point de vue très intéressants. le style est parfois gris, comme des murailles mais j'ai bien ressenti la notion "confrérie".
- Je te tue par amour : fresque historique, très très belle histoire d'amour, contexte politique exact.
- Le garçon de l'acqueduc : le style y est très délicat, on dirait presque un poème japonais (oui, c'est en chine mais je ne connais pas de poème chinois :-)
- La laborieuse extension des dinosaures : plein de lucidité et un style joyeux.
- 3 lampes à la fenêtre : tu as touché ma celtitude (je suis né en Bretagne), parce que j'aimerais une vieille maison sur une île et que même si j'ai du mal à y croire, j'aime comment ces 2 là s'aiment.
- Lyon, mon amour : une vraie vie. ça sent presque l'autobiographie...

Aller, 2, 3 que j'aime moins :
- Le marchand vénitien : répétition systématique des scènes de sexe, dommage car les informations sont intéressantes.
- L'or, l'encens et la myrrhe : je n'ai pas pu embarquer dans cette histoire.
- Lesson of life : violer par un flic... ;-)
- Lui savait vraiment aimer : non, ce sont eux qui l'ont vraiment aimé. difficilement vraisemblable.

Voilà Andrej, je préfère m'arrêter ici car j'aurais pu développer d'avantage mais je doute que ça te soit très utile.

N'hésite pas à me dire quand tu te sens prêt pour le 5è livre, hum ? :-)

à très bientôt de te lire.

Jean Jo

1
1 1 1
1 Mardi, 21 Avril 2009 1 20 1
1 j'ai bien aimé "Boy-san" et "Skinhead Lovers" pour l'instant et tu aura des news.

en tout cas continue c'est trop bien ce que tu fais

@+ bis
samuel

1
1 1 1
1 Vendredi, 23 Janvier 2009 1 19 1
1 Bonjour Andrrej

voici les meilleures histoires que j'ai retenues

Morve : la transformation d'un etre misérable, passant par plusieurs étapes plus ou moins caothiques, pour finir sur un succès avec son ami

Surgi de la mer :magnifique et poetique histoire de ce jeune futur pêcheur qui par amour préfère la précarité

Boy-san : un jeune homme qui se sacrifie pour sa famille, mais toutefois aime bien la bite

Nous devrions etre enemis : une belle leçon sur l'histoire humaine, elle fait oublier la haine entre des peuples qui ne sont pourtant pas très différents

La marques des forceps : comme quoi un retournement de situation dans la vie peut exister

Contes de plages : belle histoire, on en rêve, du cul de la bite

Un jour de carnaval : comme quoi les déguisements ça peut aider

Les amants skinhead : des mecs avec un gros coeur alors qu'ils sont considérés pour des brutes ( histoire dans le même genre serai bien, fait d'actualité)

Le jour des lucioles : amour fou mais difficille, très attachant avec une fin que l'on aurais pas èpérer

Noir et blanc : ici on suprime le racisme et c'est génial

Ce sont les histoires qui m'on le plus marquées, je serai incapable de donner une note a l'une d'elle, les lucioles pour l'émotion et les skinhead pour m'avoir fait bander

Cela dit tu est formidable, tu nous fait rêver, continu comme ca, une simple réflexion des histoire plus d'actualité seraient bienvenues,

bisous a bientôt
Michel

1
1 1 1
1 Mercredi, 24 Septembre 2008 1 18 1
1 Salut,

ça me fait plaisir de pouvoir faire des commentaires sur vos histoires.

J'ai beaucoup aimé Boy-san ou encore Le Marchand de Venise. Boy-san car il traite de plusieurs personnages et Le Marchand de Venise évoque des histoires différentes, avec à chaque fois des hommes différents. Et donc, vous pouvez changer le style.

J'ai beaucoup aimé aussi Nous Devrions être ennemi, j'ai vraiment trouvé cette nouvelle très belle.

Par contre j'ai moins apprécié Le trèfle Noir, je pense qu'il faut trop longtemps avant qu'il ne se passe quelque chose de sexuel entre les deux personnages.

En espérant que mes commentaires vous aideront.

Un Admirateur

1
1 1 1
1 Mardi, 19 Août 2008 1 17 1
1 Bonsoir,

je termine "Boy-san", l'histoire des 4 frères japonais, et l'ai bien appréciée. Bravo, et merci.

Je vous en remercie.

Nicolas

1
1 1 1
1 Dimanche, 06 Juillet 2008 1 16 1
1 Bonsoir,

Depuis ma demande d'accès à ton site, j'ai lu plusieurs de tes écrits. Des textes qui, comme dans notre vie de tous les jours, alternentpart de bonheur, de malheur et de sexe. Je me suis régalé de Boy-san, d'Akim et Goldie que j'ai lu d'une traite. J'avais, tout d'abord, téléchargé Boy-san et la saga Mar Swooney. Mais 4 livres pour la même histoire je m'était dit trop long donc sûrement "barbant". Et je suis passé aux autres récits.

Avec les vacances je me suis mis à lire le 1er livre de Mar Swooney et je viens de terminer le quatrième. Ce récit, cette histoire est ma préférée. Tout concoure pour qu'il en soit ainsi. Maintenant, je reste sur ma faim. J'aimerai pouvoir lire les 5e, 6e et autres volumes. Je voudrais vraiment connaître la suite, le devenir de Boar sur Boar d'abord dans la galaxie ensuite. Même si l'auteur laisse souvent a ses lecteurs le soin d'élaborer cette suite cela ne saurait être pareil. J'imagine l'énergie qu'il a fallu pour créer ce récit rien que d'avoir a aligner ces quelques mots. Il n'empêche que j'espère de tout coeur la suite, peut-être que l'intervention de Je Suis...

Encore bravo,

Efix

1
1 1 1
1 Jeudi, 03 Janvier 2008 1 15 1
1 Bonsoir...

hier j'ai dévoré "Goldie" en une soirée même pas... j'ai fort apprécié "Morve" aussi... "akim" est passionnant et "l'ordre des réclus", "habillé d'un tatouage" et "Boy-san" m'ont à la fois ému et j'ai vraiment vraiment adoré... avec "Goldie" ceux ci sont mes préférés... "surgi de la mer" aussi d'ailleurs...

j'ai aussi lu "l'héritage" que j'ai trouvé bien écrit...

pour moi "le garçon de l'aqueduc" était un peu moins agréable à lire... le sujet de "la laborieuse exctinction des dinosaures" m'a révolté, car c'est le genre de chose que je n'aime pas du tout... mais il est bien écrit, et touchant...

"le page, le comte et le chevalier" ne m'a pas laissé un grand souvenir, mais je sais que j'ai bien aimé...

Les récits que j'ai préféré m'ont touché, et c'est pour ça que j'ai apprécié. C'est une façon de rédiger les choses, d'exprimer des réalités (anciennes ou pas si anciennes que ça en fait, et qui ont toujours cours...) qui est loin du fleur bleue des récits gay... Loin du fantasme aussi.

On touche plus à l'érotisme d'art et à la passion amoureuse romantique, sans tomber dans le travers des récits à l'eau de rose. Ce qui n'est pas peu dire.

Une romance comme "surgit de la mer" est rafraichissante, pareil pour "akim" même si on parle de difficultés d'ordre moral (j'y ai été confronté moi aussi dans le cadre de mes activités d'éducateur en mouvements de jeunesses, et j'ai d'ailleurs préféré arrêter que de risquer à tout moment de "dérapper").

"l'ordre des réclus" et "la laborieuse extinction des dinosaures" touche les même sujets avec des différence d'aborder les choses : dans le premier le courage d'aller jusqu'au bout pour changer les choses, dans le secret... et le second les ravages de l'incompréhension et ce que provoque le fait de se voiler la face et de se cacher à sois même ce qu'on ressent ou qu'on à pu ressentir. ce qui amène à des ravages dans les relations. le second est de suite plus dur à lire, mais tellement vrai...

"habillé d'un tatouage" est à la fois lié à la difficulté des relations sociales (ce qui peut être valable et vécu même en europe...), mais reste une très belle histoire d'amour (comme quoi parfois il faut être tétu et aller contre les faux semblants...)

"Boy-san" (c'est le premier que j'ai lu) et "goldie" sont pour moi fort semblable, car ça parle en un certain sens du sacrifice fait pour autrui, par amitié ou par amour. Ce sont deux récits superbes et poignants. Qui parlent tout deux de la traite des être humains, ce qui est encore malheureusement vrai de nos jours, de même que le tourisme sexuel qui n'a pas beacoup changé depuis...

Voilà voilà... en résumé on est loin de tout récit à base "sexuelle", mais plutot dans les récits de vie, qui sont chargés d'érotisme, comme l'es toute vie (en tout cas je le souhaite à tous...)... même si parfois les gens décris dans le récit donnent à rêver... mais après tout c'est aussi à ça que servent les livres non?

superbes, poignants, touchants... voilà comment on peut dire en faisant court...

je te souhaite d'en écrire encore bien d'autres... c'est à la limite de les imprimer pour mieux en profiter... j'espère ne pas les voir disparaitre du net de si tot...

passes une bonne fin de journée et je te souhaite une très bonne année...

David.

1
1 1 1
1 Jeudi, 08 Novembre 2007 1 14 1
1 Andrej,

en principe toutes les histoires m'ont plût à part, "la Commune de Sylvana". Sinon comme je te l'ai déjà dit toutes m'ont très ému.

Quelques unes sont dures dans le dénouement, mais la fin récompense et tu es joyeux pour le bon dénouement.

Kazu san et apparu sur gay textes mais aussi la fin. Je dois dire j'ai relut les avantures aux moins 3 fois. J'ai aussi beaucoup aimé l'histoire des Yakusas.

Je te remercie pour les bons moment que j'ai passé à lire les différentes aventures que tu as mis sur ton sîte. Merci de tout coeur et continues à nous faire plaisir naturellement si tu le peux

Amicalement Jacques

1
1 1 1
1 Lundi, 05 Novembre 2007 1 13 1
1 Merci pour l'histoire de Boy-san, sensuelle, sexuelle et émouvante.

Superbe écriture !

Celà fait du bien par ces temps troubles

Bises

Yvon

1
1 1 1
1 Vendredi, 02 Novembre 2007 1 12 1
1 J'ai découvert les quatre premiers épisodes de votre histoire "Boy-san" sur le site textesgays.com qui m'a beaucoup plu et j'ai hâte de lire la suite. C'est très bien écrit, les personnages sont attachants et le fait que Takeshi rencontre les quatre frères et découvre l'homosexualité de chacun alors que les autres l'ignorent, est très interressante.

Cordialement

Guy-Frédéric

1
1 1 1
1 Samedi, 27 Octobre 2007 1 11 1
1 Bonjour,

J'ai déjà lu "l'héritage" et suis en train de dévorer "l'enfant de l'aqueduc"

deux textes magnifiques sans aucune vulgarité ou tout est savament suggéré...

Merci pour tout

Je lis également boy-san sur textegay j'attends toutes les semaines la suite avec impatience

Maurice

1
1 1 1
1 Jeudi, 18 Octobre 2007 1 10 1
1 Cher Andej,

Je parcours avec délectation ta bibliothèque de récits érotiques. J'ai dévoré Nunc dimittis, et j'entame maintenent L'Ordre des Reclus...

Par ailleurs je lis aussi Boy-san qui est publié par épisodes sur le site "textesgais". J'aime beaucoup ton style et suis admiratif de ton imagination - bravo ! Et bravo aussi pour le traducteur en français.

Amicalement
Dom

1
1 1 1
1 Mardi, 16 Octobre 2007 1 9 1
1 Merci beaucoup

j'ai lu Boy-san sur textegay et j'ai trouvé cela génial !!! j'ai bien aimé les 2 premières histoires mais dans la suite, les garçons sont trop jeunes, je n'aime pas cela.

Sinon, le style est très bon, même dans la traduction française.

Le grand frère me plait beaucoup. Je vais rêver de Kazuya cette nuit.

Grand bravo
Gilles

1
1 1 1
1 Mardi, 16 Octobre 2007 1 8 1
1 Bonjour,

J'ai connu votre site par l'intermédiaire de "textes gays" où je lisais les premiers chapitres de Boy-san. Bien sûr je n'ai pas pu résister à trouver la suite immédiatement en prenant le livre sur vos étagères !

Superbe mise en espace d'ailleurs : cette idée de ranger le virtuel un peu comme le serait le réel me plait beaucoup.

Sinon, depuis vendredi, j'ai lu successivement Boy-san, Le journal d'Alain, L'ordre des reclus, cette merveille de "Nunc dimittis" et j'achève à l'instant Habillé d'un tatouage ! Autrement dit, et comme je travaille quand même entre deux, certaines nuits ont été courtes.

J'adore ce mélange de vécu et d'idéal et cette sublimation de l'amour, tel qu'on voudrait qu'il soit toujours.

Maintenant je commence à avoir de sérieuse inquiétudes : quand j'aurai épuisé toutes les traductions françaises, je vais devoir m'attaquer aux versions anglaises (et comme je ne suis pas, contrairement à Andrea, aussi à l'aise en anglais, je vais perdre ou devoir me fatiguer - horreur !). Quant aux livres uniquement en italien, je crois qu'il y en a, là ils sont hors de portée pour moi.

En tout cas, mille merci pour ces pages qui me transportent réellement.

Didier

1
1 1 1
1 Lundi, 15 Octobre 2007 1 7 1
1 Boy-san - J'ADORE!!!!!!!!!!!!!
C'est amusant car j'ai le projet de partir un mois au japon en octobre prochain. j'ai deja mon lonely planet!!

L'histoire est passionnante, on s'attache beaucoup aux frères, à leurs aventures, leurs difficultés, leurs amours. je les imagine tres mignons!!

Merci
Dominique

1
1 1 1
1 Dimanche, 14 Octobre 2007 1 6 1
1 Cher Andrej,

Boy-san 2eme partie vient de paraitre sur textesgais et j'ai été tout aussi enchanté en lisant, car ce qui se passe peut arriver en réalité. Un coup de foudre ne s'explique pas. J'ai vraiment apprécié la manière dont tu décris dans ce roman la vie de ce jeune garçon et sa famille.

ton histoire est raconté en 5 parties je suis impatient de lire la suite en attendant reçois un Big Kiss amical et surtout continues de nous rapporter de belles histoires

Jacques

1
1 1 1
1 Samedi, 13 Octobre 2007 1 5 1
1 Salut, Andrej

J'ai commencé Boy-san sur textesgais.com, et j'y ai trouvé les références de ton site. A propos, merci pour le password, je vois qu'il y a un monde d'histoires à découvrir.

Je voulais juste te dire que j'ai été très ému par Boy-san, j'ai en partticulier eu du mal à retenir mes larmes à la scène du "coming out" organisé devant ses frères.

Bon, à vrai dire, je n'y suis pas arrivé.

Merci pour ça.

Pierre.

1
1 1 1
1 Vendredi, 12 Octobre 2007 1 4 1
1 Boy-san est un petit bijou, un "japonais" qui nous change des restaurants plus ou moins frelatés que l'on trouve à Paris !

A bientôt. Frank

1
1 1 1
1 Mardi, 09 Octobre 2007 1 3 1
1 Merci de m'avoir envoyé le sésame....

Sur ce que je viens de lire, Boy-san, je te dis que je me suis fait violence pour en interrompre la lecture à une heure que ma grand mère qualifiait de "non chrétienne"... et qu'il me tarde de pouvoir la reprendre, cette remarque ne vaut elle pas témoignage du plaisir que j'y ai pris?

Très amicalement.

Michel

1
1 1 1
1 Lundi, 08 Octobre 2007 1 2 1
1 Quel plaisir de lire des textes à l'eau de rose, comme on dit chez moi, qui commencent et finissent bien. je viens de lire boy-san; j'ai beaucoup aimé donc merci même si j'aime les histoires plus chaudes.

Bises
Norbert

1
1 1 1
1 Vendredi, 14 Septembre 2007 1 1 1
1 J'ai lu ce soir Boy-san et j'ai beaucoup aimé car le Japon est un des pays que j'ai adoré. J'ai eu l'occasion d'y aller très souvent et lorsque j'avais entre 23 et 26 ans j'ai eu un amant japonais à Tokyo qui s'appelait Hiroyuki et que j'appelais Hiro. C'est un souvenir que je n'évoque jamais à la maison car mon ami est très jaloux et il ne supporte pas les amants que j'ai connu avant lui.

Cependant ce Hiro était un garçon délicieux et j'ai retrouvé dans cette nouvelle beaucoup de ce que j'avais vécu au Japon. Merci de ce bon moment que j'ai passé en la lisant.

Très amicalement.

Alain

1
1 1 1

back next

decorative bar


corner © Matt & Andrej Koymasky, 1997 - 2016 corner
navigation map
recommend
corner
corner
If you can't use the map, use these links.
HALL Lounge Livingroom Memorial
Our Bedroom Guestroom Library Workshop
Links Awards Map
corner
corner